mmtourguide

7 CURIOSITÉS INCONNUES (ou presque) SUR LA STATUE DU CHRIST RÉDEMPTEUR

Il est inévitable de commencer notre voyage dans les rues de Rio de Janeiro en parlant de la statue du Christ Rédempteur.

Je ne sais plus combien de touristes j’ai conduit sur le mont du Corcovado et qui arrivent encore au pied de la statue les larmes aux yeux et le cœur plein d’émotion. Surtout pour nous Européens, et pour ceux qui ont vécu leur jeunesse dans des années où personne n’avait aucune idée de ce qu’Internet allait apporter dans le monde globalisé, le Christ Rédempteur a toujours été plus qu’une statue (et d’ailleurs pas même la plus grande statue de Jésus au monde, puisque la plus grande se trouve en Pologne). Symbole du christianisme et de la paix universelle, le Christ Rédempteur a toujours été dans l’imaginaire collectif la représentation même de la ville de Rio, le caractère du “carioca” qui accueille tous à bras ouverts, du “rêve tropical” qui a été le protagoniste de nombreux films, vidéos musicales et des projets plus ou moins déclarés de “vivre à l’autre bout du monde”.

La statue du Christ Rédempteur a été élue l’une des 7 merveilles du monde en 2007. Il fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco avec le paysage de Rio de Janeiro et est situé à 709 mètres au-dessus du niveau de la mer sur le mont du Corcovado. Je ne veux pas m’attarder sur l’histoire de sa construction et sur les données techniques les plus significatives, que je vous présenterai lors de votre prochain voyage à Rio. Cependant, ce que je veux vous dire à l’avance, ce sont 7 curiosités sur la statue que peu de gens connaissent :

  • Beaucoup de gens ne l’imaginent pas avant de le voir en direct, mais le Christ Rédempteur a un cœur extérieur sculpté d’environ 1,30 m de diamètre et un autre cœur à l’intérieur de la statue où sont conservées deux bouteilles contenant l’arbre généalogique de deux de ses bâtisseurs.
  • Bien qu’il soit impossible de les voir de la base, le Christ a sculpté des pieds qui apparaissent nus sous le manteau et qui mesurent chacun 1,35 m de long.
  • Le bras gauche est plus court de 40 cm que le bras droit.
  • Il faut 25 personnes, les bras ouverts et main dans la main, pour faire un cercle complet autour de la base.
  • Dans quelle direction la statue est-elle orientée ? Si nous tracions une ligne idéale en partant de la face, nous traverserions l’Atlantique et arriverions au sud-est de la côte africaine : en Namibie.
  • La statue est conçue pour résister à des vents allant jusqu’à 250 km/h, ce qui équivaut à un ouragan de force 5.
  • L’intérieur de la statue est vide, sauf pour les mains. Il existe un petit escalier qui permet d’atteindre la tête par les bras et dont l’accès (autorisé uniquement avec une autorisation spéciale de la Curie de Rio de Janeiro) est situé au bas du bras droit de la statue.

Il y a plusieurs options pour atteindre la statue du Christ Rédempteur, mais je préfère me rendre en voiture avec les touristes au centre des visiteurs et ensuite rejoindre la statue avec les minibus exclusifs du Parc National de la Tijuca. C’est la meilleure solution en termes de temps pour optimiser une journée de visite de la ville. L’autre alternative intéressante et suggestive est la montée avec le train à crémaillère, mais les temps de visite sont souvent plus longs et il est toujours nécessaire de réserver les billets à l’avance pour éviter les longues files d’attente.

Grâce à la disponibilité de la société qui gère le Parc National de la Tijuca et toute la structure du Christ Rédempteur, les guides de tourisme ont un itinéraire prioritaire lors de la billeterie et de l’embarquement dans le mini-bus et le train. C’est l’un des avantages de l’organisation d’une visite guidée de la statue.

MM Tourguide propose plusieurs options de visites privées offrant une visite au Christ Rédempteur, joint avec les autres merveilles de la ville.

On se voit à Rio de Janeiro ?

ItalyFrench